瓦房店市| 错那县| 保山市| 巴林左旗| 璧山县| 伊吾县| 同江市| 长汀县| 淳安县| 铜梁县| 彭州市| 兴文县| 沂水县| 常宁市| 湘潭市| 彭泽县| 荆门市| 凤凰县| 琼海市| 潞城市| 灵台县| 南澳县| 卓资县| 古丈县| 河西区| 永胜县| 辉南县| 平邑县| 泾川县| 繁峙县| 宝兴县| 财经| 长治市| 麻城市| 宣威市| 乌拉特中旗| 广水市| 团风县| 莒南县| 安吉县| 建昌县| 班玛县| 永州市| 庆云县| 海伦市| 观塘区| 安仁县| 肃南| 邳州市| 华池县| 临澧县| 娱乐| 上饶市| 德令哈市| 德安县| 泽库县| 壶关县| 旌德县| 潍坊市| 大竹县| 广南县| 大兴区| 奉化市| 三门峡市| 射洪县| 汉源县| 沅陵县| 赣榆县| 邢台县| 读书| 北川| 江永县| 徐闻县| 双鸭山市| 永和县| 册亨县| 库伦旗| 噶尔县| 安图县| 云梦县| 威宁| 文安县| 阳信县| 合水县| 金湖县| 孝昌县| 延川县| 西丰县| 永丰县| 长葛市| 南乐县| 临湘市| 三明市| 高密市| 资源县| 方城县| 松阳县| 南和县| 白水县| 佛山市| 公主岭市| 新竹县| 梅州市| 迁西县| 临高县| 江西省| 涿鹿县| 沈丘县| 中西区| 莆田市| 河池市| 景东| 突泉县| 芜湖县| 五河县| 湘乡市| 修水县| 纳雍县| 千阳县| 阳高县| 澳门| 汝城县| 广饶县| 萍乡市| 敦化市| 华蓥市| 万州区| 林州市| 屏南县| 同仁县| 舟曲县| 武夷山市| 翁牛特旗| 改则县| 镇赉县| 儋州市| 梨树县| 南陵县| 汤阴县| 巧家县| 华亭县| 精河县| 林口县| 突泉县| 新绛县| 泽州县| 叶城县| 屏边| 承德县| 巴林右旗| 黑山县| 长子县| 娄烦县| 五指山市| 云浮市| 威海市| 饶河县| 肇庆市| 肥乡县| 玉林市| 清水河县| 海口市| 涞源县| 泉州市| 夹江县| 韩城市| 武清区| 大安市| 江川县| 贵阳市| 宕昌县| 咸阳市| 密云县| 天镇县| 昌平区| 宣武区| 洛南县| 杂多县| 绥宁县| 芜湖市| 通化县| 泰来县| 宕昌县| 南漳县| 文安县| 商洛市| 通榆县| 西乡县| 桂阳县| 通辽市| 莱芜市| 新丰县| 兴海县| 东港市| 都江堰市| 文安县| 金华市| 上饶县| 乐陵市| 罗田县| 沂南县| 浮梁县| 余姚市| 溧阳市| 来安县| 阜南县| 乌兰县| 华容县| 青田县| 康保县| 城口县| 繁昌县| 盐源县| 舒兰市| 渑池县| 宜良县| 利川市| 东丽区| 昌乐县| 深水埗区| 博白县| 普兰县| 肃宁县| 开化县| 偃师市| 龙川县| 红河县| 绥德县| 洛南县| 都江堰市| 阿克陶县| 新乐市| 习水县| 新源县| 毕节市| 喜德县| 明光市| 玉屏| 南雄市| 全南县| 杭锦旗| 富民县| 乐清市| 南木林县| 江山市| 彝良县| 万荣县| 新安县| 班戈县| 广平县| 临沂市| 万安县| 舟山市| 韶山市| 上犹县| 姜堰市|

新科技“玩转”非遗 全国青少年VR短视频大赛火热开赛

2018-09-23 20:52 来源:新闻在线

  新科技“玩转”非遗 全国青少年VR短视频大赛火热开赛

  对薄弱环节将适度采取精准滴灌对社会资本参与比较少的重点领域和薄弱环节,适度地采取精准滴灌,加大对扶贫、小微企业、、双创等普惠金融和绿色金融的支持,尤其是向深度贫困地区倾斜,助力打好精准脱贫、治理污染的攻坚战。资料图:《基本法》书影。

(文/樊帆)责编:侯兴川同日,《纽约时报》的另一篇文章也持有同样的观点。

    同样是战败国的德国,其前总理施罗德曾说,我们不能改变历史,但是可以从我们历史最羞耻的一页中学到很多东西。除了担心可能的贸易战给美国经济带来的伤害,他们还担心美国会失去更多盟友。

  1票向泓推荐语:喜欢信笔为文,探索智慧之美。一旦特朗普发起对华贸易战,加征关税只是手段之一。

责编:季冉冉、张霓

  对于留恋老博客的用户,我们期待能用一颗呵护之心、真诚的批评态度来推动新博客发展。

  如还没过来,建议案重新迁移博客操作。三是要加强监管的协调,提高整个体制防范风险的能力。

  在此,感谢广大网友对强国博客一如既往的支持。

  在先入我一步的博友引领下,注册了笔名孟姜女的博客。责编:介瑾、牛宁

  贸易战不是好事,但任何事物都有两面性,贸易战也不例外。

  具体投票时间另行通知。

  对于这类问题,怒怼是没有问题的,质疑也是应该的,批评亦在情理之中。  十一、本公约经发起单位法定代表人签字或单位盖章后生效并向社会公布。

  

  新科技“玩转”非遗 全国青少年VR短视频大赛火热开赛

 
责编:神话
french.xinhuanet.com
 

新科技“玩转”非遗 全国青少年VR短视频大赛火热开赛

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-09-23 à 17:25
今天侠客岛再推荐商务部国际贸易经济合作研究院研究员梅新育的一篇文章,他从另一个角度提出了自己的看法。


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

 
分享
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Nouvelles photos de Zhang Li
Nouvelles photos de Zhang Li
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Retour en haut de la page

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" apporte de nouvelles opportunités pour le développement du monde

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-09-23 à 17:25


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011100001360119291
明水县 永泰 壤塘县 霍山县 湘东
祁县 攀枝花市 下陆 讷河市 万宁